Taraudages micro en un temps record.

En tant que partenaire technologique la société Kern Micro usinage nous présente l' usinage de précision .

Le fabricant de machine intégre la technologie Punch Tap de M1 à M3.

La société Kern nous présente des solutions hautement productives dans le domaine des microtaraudages.
Dés maintenant la gamme micro intégre le process Punch Tap d' EMUGE.
Des tests démontrent des gains de temps de cycle jusqu'à 66%.
artikel-kern-futterteaser
Le process de relier des pièces de petites taille entre elles est un défi technologique que l' on retrouve dans l' horlogerie et la bijouterie ainsi que dans les techniques sous vide et haute frequence.

Pur cela il faut s'équiper d' une Kern micro avec une précision plus petite que 1 mu et un état de surface reproductible Ra dans le domaine du Nanometre.
Kern Microtechnik de Eschenlohe emploie plus de 200 personnes et est présent mondialement dans plus de 30 pays.

Deux secteurs sont importants: Le dévelloppement et la fabrication de CN trés précises et le fraisage micro et nano. Les fraiseuses de Kern sont employées dans la production de grandes séries. pour cela le fabricant de machines est parfaitement équipé pour accompagner son client et lui proposer le savoir usiner nécéssaire.

Le programme de la production comprends les prototypes , la production de grande série ainsi que le montage des ensembles . Les piéces sont fraisées, percées, rodées ou rectifiées.

A coté de la qualité, les machines Kern doivent remplir leurs objectifs de productivité. Les ingénieurs sur ce point sont en pleine amélioration continue. Le débit copeaux ainsi que les accélérations des axes machines sont augmentés en permanence et ils usinent des microtaraudages de M1 à M3 trois fois plus vie que cela était auparavant possible.

Les tarauds punch peuvent apporter des productivités dans beaucoup de marchés, comme l' horlogerie (sur la photo une platine de montre) comme la haute frequence et les machines sous vides. Image: Kern Microtechnique

artikel-kern-werkstueck-werkzeugteaser

Les outils Punch Tap lancés en Série Micro.

Pour cela , on utilise une nouvelle méthode de fabrication le Punch Tap d' EMUGE. Il ya plus de 5 ans, cette technologie a été conue pour le marché automobile en taille M6.


EMUGE FRANKEN a collectionné les experiences et a ensuite élargi le programme d' outils de M3 à M10.
Jürgen Lange, develloppeur chez EMUGE explique: Vers le haut, la taille du taraudage est limité par le couple que le Punch Tap nécéssite. Vers le bas, nous avions encore de la marge et nous avons donc élargi notre gamme.

En 2019, EMUGE FRANKEN a sorti la série Micro qui comprend les M1 à M3. Ils sont utilisés par les fabricants de smartphones et sont intéréssants pour Kern Microtechnique.
Alexander Stauder directeur de la technique chez Kern est clair: "Nous avons reconnu le potentiel de productivité et voulions zen faire profiter nos clients. La base du Punch Tap est un principe d' usinage innovant.

Avec deux rangées de dents symétriques , l' outil spécial de taraudage est rentré en une seconde dans un trou prépercé. Pendant ce process apparraissent 2 rainures. La broche tourne ensuite d' un demi tour de 180° vers la gauche , pendant que l' avance axiale se retire en mêm temps d' un demi pas de filet. C'est ainsi que le taraudage se forme. Comme les rangées de dents se retrouvent dans les rainures , elles se retirent facilement . Terminé.
artikel-kern-futterteaser-extra

Taraudage dans le laiton sans plomb

L' autre aspect du Punch Tap est la compatibilité des
Matières à usiner Les matières doivent etre bien déformable comme les alliages de fonte Aluminium. L' acier n'est actuellement pas usinable et des alliages laiton ne sont pas compatibles car trop cassables.

Dans les marchés comme l' horlogerie de Kern , on retrouve souvent la matière Ecobrass (cuivre sans plomb). L' absence de plomb permet une bonne déformation et reste une bonne application pour le Punch Tap. C'était une raison suffisante pour Kern et EMUGE FRANKEN de crééer des taraudages sur differentes CN dans de l' Ecobrass avec succés.

Depuis , le process Punch Tap est validé pour cette matière chez Kern. La taille de taraud dépend essentiellement de la broche avec laquelle la CN est équipée.
On fabrique ainsi des HSK25 (1.1 Nm de couple) jusqu'à 2XD de profond en taraud M2. Si la machine dispose d' une broche HSK40 (Couple 5, 9Nm) , on peut fabriquer des tarauds jusqu'à M3.
artikel-kern-stauder-lange

Cycle Punch Tap dans les machines Kern

Le cycle Punch Tap est désormais disponible sur toutes les nouvelles machines en standard. L' ingénieur Stauder de Kern explique: Suivant le voeu du client, nous paramétrons nos machines et programmons le cycle.

Ce process peut être intégré par le programmeur avec 3 cycles différents de taraudage. Chaque cycle dépend de la matière, taille du taraud et de la broche. En Aluminium , on utilise souvant la variante la plus rapide.

Pour l' Ecobrass, cela se passe autrement, come les ingénieurs test ont pu le constater. Mr Lange Devellopeur chez EMUGE explique: Le laiton sans plomb ne file pas aussi bien que l' Aluminium. C'est pour cela que nous proposons une variante de cycle plus douce, mais on gagne quand même 60% de temps. Les taraudages offrent les meilleurs critères de qualité.

Déformation contre Punch Tap

Des tests divers en M2 indiquent des productivités pour le Punch Tap. Un exemple de l' atelier d' essai. Dans l' Aluminium, on a introduit des tarauds M2 6H avec une profondeur filetée de 4 mm.

En taraudage par déformation à 3000 tr/mn, on atteint un temps de cycle de 0,9s. Le Punch Tap a fait le taraudage avec 400 tr/minen 0,3 s. Le gain de temps se chiffre à 66%

Article Punch Tap